Ei-iE

Les syndicats de l’éducation d’Afrique de l’Ouest se réunissent autour de l’égalité des genres et des problématiques de genre

Publié 3 novembre 2016 Mis à jour 4 novembre 2016

Des dirigeant(e)s de syndicats de l’éducation d’Afrique de l’Ouest ont lancé un débat animé sur les moyens d’accroître et de renforcer l’autonomisation et le leadership des femmes au sein des syndicats, de l’éducation et des sociétés dans leur sous-région.

L’atelier organisé par le Réseau de femmes ouest-africaines dans le secteur de l’éducation – le réseau sous-régional du Réseau de femmes africaines dans le secteur de l’éducation de l’Internationale de l’Education (IE) – a rassemblé des dirigeantes et des dirigeants de syndicats de l’éducation de toute la région, afin de promouvoir l’égalité des genres au sein des syndicats et de la société dans son ensemble.

« Cet atelier a rencontré un franc succès et s’est révélé différent des ateliers précédents, dans la mesure où il a davantage attiré de jeunes dirigeant(e)s syndicaux/ales, et a mis l’accent sur la nécessité de renforcer la visibilité du réseau et de le rendre plus dynamique », a déclaré Anais Dayamba, la Coordinatrice régionale de l’IE. Et d’ajouter: « Il a également permis de surmonter les barrières linguistiques qui, par le passé, avaient freiné les échanges au sein du réseau ».

Organisé par le Bureau régional Afrique de l’IE du 31 octobre au 2 novembre à Accra (Ghana), cet atelier a rassemblé 19 dirigeant(e)s provenant du Bénin, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, de Gambie, du Ghana, de Guinée-Conakry, du Liberia, du Nigeria, du Sénégal, de Sierra Leone et du Togo.