Ei-iE

Une enseignante refuse le prix Pearson

Publié 21 juin 2016 Mis à jour 27 juin 2016

Une enseignante du Hackney College, au Royaume-Uni, a refusé le Silver award du/de la Maître(sse) de conférence de l’année, en signe de protestation contre l’implication du secteur privé dans l’éducation..

Rose Veitch, enseignante au Hackney College et membre du syndicat UCU, un affilié de l’Internationale de l’Education (IE), a récemment refusé l’un des prix décernés par l’entreprise d’éducation Pearson aux enseignant(e)s du Royaume-Uni.

D’après le site Web de Pearson, ces prix « reconnaissent et récompensent le travail remarquable d’enseignant(e)s exceptionnel(le)s à travers le Royaume-Uni », et sont remis aux lauréat(e)s sélectionné(e)s par le jury de l’entreprise pour les Silver Teaching Awards.

Dans sa lettre à l’attention de la direction du Hackney College, Mme Veitch a déclaré que, bien qu’étant reconnaissante pour cette distinction, elle regrettait de ne pouvoir l’accepter en raison de son « opposition à l’implication du secteur privé dans l’offre de services d’éducation à tous les niveaux ». Elle poursuit en expliquant qu’elle rejette l’allégation de Pearson et d’autres organisations analogues, selon laquelle la privatisation permet d’améliorer l’efficience et l’efficacité de l’éducation offerte par les services publics. « Je considère que l’implication d’organisations à but lucratif ne peut que nuire à l’éducation », conclut-elle dans sa lettre.

Cliquez ici pour lire sa lettre dans son intégralité (en anglais).