Ei-iE

Principes directeurs sur la pandémie du COVID-19

Publié 27 mars 2020 Mis à jour 17 août 2021

Les recommandations et les principes suivants devraient guider les syndicats de l’éducation, les gouvernements et leurs partenaires lors de l’élaboration d’une réponse au COVID-19.

La pandémie du COVID-19 continue de se propager à une vitesse alarmante, provoquant de nombreux cas d’infection et de décès à travers le monde. Le virus a également eu un impact dévastateur sur l’éducation. D’après les données communiquées par l’UNESCO ce 25 mars 2020, le nombre de jeunes touchés par les fermetures d’écoles et d’universités dans 165 pays s’élevait à plus de 1,5 milliard, soit plus de 87 % de l’ensemble des élèves et étudiant·e·s scolarisé·e·s. La pandémie a également touché plus de 63 millions d’enseignant·e·s et un très grand nombre de membres des personnels de soutien à l’éducation.

Compte tenu de cette évolution sans précèdent, la crise du COVID-19 est devenue une crise de l’éducation. Les gouvernements du monde entier doivent adopter des mesures rapides, cohérentes et appropriées pour maîtriser la pandémie et minimiser ses effets sur la santé, sur les moyens de subsistance des sociétés ainsi que sur le droit des enfants, des jeunes et des adultes à une éducation de qualité. Dans le secteur de l’éducation, des mesures efficaces face au COVID-19 doivent tenir compte de l’intérêt des élèves, des enseignant·e·s et des personnels de soutien à l’éducation. Il est aussi essentiel d’impliquer les syndicats de l’éducation dans la conception des mesures de confinement et de reprise.