Ei-iE

L'IE lance un nouveau projet sur le stress au travail des enseignants en Europe

Publié 28 mars 2011 Mis à jour 12 septembre 2011

La nouvelle Région Europe de l'IE, le Comité syndical européen de l'éducation (CSEE), lance une enquête destinée aux enseignants pour analyser les effets négatifs du stress.

Le CSEE a obtenu une subvention de la Direction générale pour l'emploi, les affaires sociales et l'inclusion de la Commission européenne, afin de mener le projet Stress lié au travail III(une enquête sur le stress des enseignants au travail) au sein de la région et ainsi comparer et évaluer l'impact des risques psychosociaux pour les professionnels sur le lieu de travail.

La santé et la sécurité des enseignants et du personnel des écoles au travail est l'une des préoccupations principales des membres du CSEE, car le stress lié au travail reste une menace majeure pour la santé et la sécurité des enseignants. Ce problème requiert une attention particulière des délégués syndicaux du secteur de l'éducation.

Grâce à son nouveau projet, le CSEE sera en mesure d'approfondir le travail déjà accompli dans le cadre de deux précédents projets concernant le stress lié au travail pour les enseignants et le personnel des écoles. Alors que ces projets devaient permettre l'établissement et la mise en œuvre du Plan d'action du CSEE sur le stress lié au travail, le nouveau projet impliquera de mener des enquêtes auprès des enseignants en Europe, dans le but de rassembler des données précises et concrètes sur le stress au travail pour les enseignants eux-mêmes.

Les résultats de cette enquête donneront au CSEE les moyens de définir diverses stratégies pour soutenir les syndicats d'enseignants nationaux dans la mise en œuvre du Plan d'action du CSEE et de l’Accord-cadre autonome européen sur le stress lié au travail.

Le Forschungsstelle Arbeits- und Sozialmedizin, centre de recherche allemand spécialisé dans la médecine sociale et professionnelle, s'est vu confier la responsabilité de mener l'enquête. Les données seront rassemblées à l'aide du Questionnaire psychosocial de Copenhague.

Les écoles participent à l’enquête

Le CSEE sollicite le soutien de toutes les organisations européennes membres pour identifier 500 établissements du primaire, du secondaire, et de l’enseignement et formation professionnels dont les enseignants pourraient participer à une enquête en ligne.

Un groupe consultatif, composé du secrétariat du CSEE, d'experts de quatre syndicaux d'enseignants et d'un membre de la Fédération européenne des employeurs de l'éducation supervisera la mise en œuvre du projet et se réunira régulièrement jusqu'à ce qu'il soit achevé. Les membres de ce groupe ont déjà démontré leur expertise et leur engagementlors de projets ultérieurs menés par le CSEE.

Pour des informations supplémentaires, rendez-vous sur le site Internet du CSEE dédié à la santé et la sécurité des enseignants au travail: www.ei-ie.org/go/9